Les noll ont deux ailes

Australie – Victoria – Phillip Island

Phillip Island étant à environ 125 km au sud-sud-est de Melbourne. Il est donc facile de s’y rendre pour y passer une longue fin de semaine.

Un pont en béton de 640 m, à l’origine en bois, relie la ville continentale de San Remo à la ville insulaire de Newhaven.

Quand nous arrivons sur l’ile, il fait faim. Alors profitons de sa proximité pour manger au réputé restaurant Cape kitchen. La vue sur l’océan depuis les tables du restaurant est juste fabuleuse.

Si vous avez juste un peu soif, offrez-vous une dégustation à la brasserie de l’ile. La bière y est excellente!

Il n’existe pas de free camping sur l’ile. Et il nous est impensable d’aller s’entasser dans un des campings payant de l’ile, bien trop bondés à notre gout. Une fois n’est pas coutume, nous réservons une bien jolie chambre de motel à Cowes.

Accueillant plus de 32 000 manchots, 30 000 otaries, des centaines d’espèces d’oiseaux,

des koalas

et des wallabys,

Phillip Island Nature Parks est l’une des premières destinations d’Australie pour découvrir la faune australienne dans son habitat naturel.

Manchots?

Pas manchots!

Nous n’irons pas voir la parade des manchots. Nous restons sur le souvenir de celle de Bicheno en Tasmanie. Par contre, nous ne voulons à aucun prix manquer la visite du Koala Conservation Centre qui relate l’histoire des Koalas sur l’ile,

et donne toutes sortes d’informations instructives sur ce marsupial super attachant.

Les eucalyptus et le bush australien de Phillip Island accueillent de nombreux koalas sauvages.

Saviez-vous que …

Au conservation center, les deux passerelles surélevées dans les arbres permettent d’observer de près les koalas sauvages de Phillip Island quand ils dorment, mangent et bougent sur leurs branches. A ne pas manquer!

Phillip Island Nature Parks a sous sa responsabilité 1,805 hectares sur la superficie totale de Phillip Island. Le parc assure la protection et la gestion de différents sites pour accueillir les visiteurs du monde entier. Ces sites comprennent des sentiers côtier, des sentiers dans le bush, des lacs intérieurs et des baies.

Une multitude de lieux peuvent être explorés selon vos envies sur Phillip Island dont :
– les falaises escarpées de la côte et des plages isolées
– les sentiers et les passerelles d’exploration du Cape Woolamai, de Churchill Island et du Nobbies Centre.

A l’extrémité sud-ouest de l’ile, un point de vue spectaculaire surplombe les formations rocheuses des Nobbies qui émergent de l’océan.

Une passerelle descend en zigzagant jusqu’à des postes d’observation

permettant d’admirer les formations rocheuses,

le geyser marin

et plus loin les Sead Rockes,

habités par la plus importante colonie d’otaries à fourrures d’Australie.

Relié à Phillip Island par un pont situé près de Newhaven,

Churchill Island est une ravissante ferme en activité, où les premières semences du Victoria furent plantées.

La ferme et le jardin d’origine sont entourés d’enclos ou paissent les animaux.

Plusieurs jolis sentiers font le tour de l’ile, encore une occasion de profiter de splendides vues sur l’océan.

La population permanente de l’île est d’environ 10 500 habitants. Mais pendant l’été, la population gonfle à 40 000 habitants.

60% de l’île est occupée par des terres agricoles consacrées au pâturage des moutons et des bovins.

L’île est ainsi nommée d’après le gouverneur Arthur Phillip, le premier gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud, par l’explorateur et marin George Bass, qui a navigué dans un baleinier, arrivant de Sydney le 5 Janvier 1798.

Si vous passez dans le secteur,

Phillipe Island, définitivement à ne pas manquer!

Cette ile est magnifique!

One thought on “Australie – Victoria – Phillip Island

  1. Pingback: Australie - l'état du Victoria - Les noll ont deux ailes

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: