Les noll ont deux ailes

Vietnam – Jour 1 – Première rencontre avec Ho Chi Minh

Après plusieurs mois de préparation, le jour J est arrivé. A nous le Vietnam, le Laos et le choc des cultures asiatiques.

Les valises bouclées, on appelle un taxi Uber pour 13h. Pour un départ à 16h, nous avons de la marge. Nous avons le temps de faire un petit jeu en salle d’attente.

On embarque. C’est parti pour un vol avec Air China qui se passera très bien pour tout le monde. L’escale est à Pékin. Premier contact avec l’Asie! Petit break entre deux vols qui aurait pu être tranquille, si on n’avait pas perdu une carte d’embarquement pendant l’escale. Panique à pas bord! Course arrière! Ouf, revoilà les jeunes, on embarque tous pour Ho Chi Minh!

23 heures de voyage plus tard et 11 heures de décalage horaire dans le corps, c’est le moment de montrer pattes blanches!

On récupère les bagages et on retrouve Hoi, notre guide à la sortie. 3h du matin, ce n’est pas une heure pour travailler! Nous embarquons dans notre bus direction l’hôtel Saigon Duc Vuong . Semblerait que nos chambres n’étaient pas prévues pour cette demi-nuit, mais Hoi se charge de tout arranger. Il nous suggère une ballade en cyclo dans l’après-midi en attendant l’arrivée du reste de la troupe. Ok ça roule! Rdv est donné à 13h.

Un mini dodo dans une chambre magnifique, un petit déjeuner vietnamien gargantuesque à base de soupe, riz, ravioli vapeur, fruits… ?!avec vue sur les toits de Ho Chi Minh, et c’est le départ pour la découverte du Vietnam du Sud! On se sent vraiment dépaysés!

On rencontre une multitude de vendeurs de rue! Nous n’avons pas encore dégusté le sirop de cane  sucre,

les fruits Ce qui frappe rapidement, même si on en avait entendu parler avant de venir, c’est la quantité de scooters. C’est juste hallucinant! Ici, il faut se faire son chemin, avoir l’œil car personne ne s’arrête pour vous laisser passer. Un coup de klaxon et je suis prioritaire.

Le scooter est plus qu’une moto, c’est une voiture sur laquelle on peut  monter à 1, 2, 3, même à 4 parfois!

Le scooter peut être aussi un camion de déménagement, une table a manger, un établi, ou même un lit. Une autre chose qui saute aux yeux, c’est le système électrique. Les normes sont semble t’il légèrement différentes de chez nous …

On a même vu des habitants se brancher dans la rue au système électrique pour recharger leur téléphone.

Comme prévu, on retrouve notre guide qui a réservé nos cyclos taxi pour un tour de ville.

Bon je vous l’accorde, çà fait très touriste. On oublie vite la honte, après tout çà fait marcher le commerce local, et on profite des avantages! La petite brise que procure la vitesse nous rafraîchie un peu de l’humidité ambiante. On passe dans des rues locales où nous ne serions pas allés par nous-même.

C’est incroyable de se retrouver au beau milieu de la cohue des motos! ça se croise dans tous les sens, ça se frôle! Chacun fonce sur son chemin sans ralentir s’il croise celui d’un autre! On peut presque dire que la circulation est fluide!

Première halte au marché des fleurs. Hoi nous explique qu’elles viennent de Da Lat un petit village des hauts plateaux que nous visiterons plus tard!  Le spectacle est splendide!C’est ici que les fleuristes viennent s’approvisionner. On passe aussi dans le cartier de la mécanique. On y trouve un nombre incroyable de pièces de rechanges pour son scooter. Çà vaut le détour!

Il fait chaud et humide. Alors Hoi nous emmène boire un coup dans un bistrot local, très local!

D’un seul coup gros déluge! Vive la mousson! Comme à Tahiti quand j’étais petite, on profite de la pluie pour se rafraîchir. Quand ça se calme un peu, on remonte sur nos cyclos couverts par nos bâches oranges! C’est rigolo!

Hoi choisit le restaurant du soir pour un bon compromis entre cuisine locale et hygiène sanitaire. On vous recommande le Pho, les nems et les beignets de crevettes. Vraiment excellent. Mais on ne peut pas relever le défi de Guy, car nous ne le mangeons pas avec un Vietnamien.

En rentrant à l’hôtel, on découvre la ferveur des Vietnamiens pour la coupe du monde de football. Les terrasses sont réquisitionnées et des grands écrans ont poussé dans les rues devenues piétonnières.

Nous savons où nous regarderons la finale demain!

Pendant ce temps-là, les Berko et les Lefort atterrissent en provenance de Dubai après bien des déboires du côté de la France. Après un appel au secours à Patrick notre Go, ils ont pu embarqué! Ouf!

On les retrouve par hasard au pied de l’ascenseur de l’hôtel. La troupe de fous est réunie pour 5 semaines de délire. Tout le monde bien fatigués file au dodo.

Bonne nuit les amis et à demain pour le début de l’aventure à 9!

One thought on “Vietnam – Jour 1 – Première rencontre avec Ho Chi Minh

  1. Pingback: Ho Chi Minh - l'ex Saigon - Les noll ont deux ailes

Laisser un commentaire

%d blogueueurs aiment cette page :