Les noll ont deux ailes

Vietnam – Jour 4 – Da Lat

Jour 4: Arrivée à Dalat

Après une nuit plutôt difficile dans le car couchette, nous arrivons à 4h du matin à Dalat. Ouf, l’hôtel nous offre une chambre pour se doucher. C’est deux heures plus tard que nous faisons la connaissance de notre guide surnommé Sum, qui nous attendait depuis 4h là où nous n’étions pas. Le pauvre. Çà ne l’empêche pas d’avoir le sourire. On va vite adorer notre nouveau guide qui va nous faire rire très souvent et nous surprendre par ses connaissances et ses talents de chanteur et de guitariste. SI vous chercher un guide sur la région de Dalat, nous vous conseillons de le contacter.

Sun nous emmène prendre notre petit déjeuner dans un restaurant local que nous vous recommandons vraiment. Le Pho est succulent, fabriqué sous vos yeux. C’est un repère des locaux. Trop fatigués pour réaliser le défi de Guy. Deuxième occasion manquée! On ne s’annonce par perdant encore!

Dalat est une très jolie ville de montagne, réputée pour ses fleurs et ses fraises. Malheureusement, nous la visitons sous la pluie…avec le sourire

Le jardin des fleurs connu dans toute la région pour l’incroyable diversité de ses fleurs.

C’est splendide même à la saison des pluies.

Alors qu’est-ce que çà doit être à la saison sèche!

Il y a de magnifiques parterres, de belles compositions

et de belles compositions!

L’ancienne gare de Dalat,

L’ancienne gare de Dalat est conçue en 1932 par deux architectes français Moncet et Reveron, et elle ouvre en 1938. Le bâtiment principal, inspiré de la Gare de Trouville-Deauville, est de style Art déco. Ses toits fortement inclinés sont un rappel de l’architecture Cao Nguyen des maisons communales des Montagnes centrales.

Les trois toitures représenteraient les trois monts du plateau de Đà Lạt. Grâce à son architecture unique, la gare de Dalat a été reconnue comme monument historique national en 2001.

Histoire

En 1898, le projet de voie ferrée de Dalat à Thap Cham est entériné par le gouverneur d’Indochine Paul Doumer. La construction est difficile, en particulier le terrain montagneux à l’ouest de Sông Pha oblige à construire des sections à crémaillère et de nombreux tunnels. En 1932, la voie ferrée atteint Dalat après 24 années de construction.

Pendant la guerre du Viêt Nam la ligne, comme l’ensemble du réseau, est l’objet de bombardements et de sabotages par le Viet Cong. La ligne est progressivement abandonnée et la fin des opérations aura lieu en 1968. Après la chute de Saïgon d’avril 1975, la ligne est démontée pour fournir des matériaux de réparation de la ligne principale. Dans les années 1990, une section de 7 km, à proximité du village de Trai Mat, est rouverte comme attraction touristique.

Pause beignets de banane

Succulent!

La pagode Linh Phuoc

La construction a débuté en 1949 par des moines bouddhistes de la secte Mahayana de Thua Thien – Hue. Elle s’est achevée en 1952. La pagode est devenue plus connue en 1990, lorsque le Vénérable Thich Tam Vi, bonze gérant de la pagode, l’a entièrement restaurée et y ajouté quelques nouveaux ouvrages.

Colonnes de terre cuite incrustées des dragons dans un style architectural typique des palais impériaux de Hué. La pagode Tau étonne les visiteurs avec ses trois statues de Bouddha en bois odorant.

Statues en terre cuite des génies gardiens.

Dans le jardin de fleurs appelé Long Hoa Vien se trouve un dragon sculpté de 49 m de long enroulé autour d’une statue de Maitreya. Les ailettes du dragon sont fabriquées à partir de 50.000 morceaux de bouteilles.

En face du jardin trône un stupa de 6m de haut avec sept étages, le lieu de culte des Bouddhistes

L’image du dragon est omniprésente dans toute l’architecture de la pagode. Les piliers, la toiture, la salle principale et la tour de la pagode sont sculptés de dragons.

Il y a une pièce pour rendre le culte aux 108 statues du « ciel et les yeux de Bouddha ». A l’intérieur, il y a une statue de Sakyamuni de 4.9 m de haut

La cloche de la pagode Linh Phuoc est considérée comme la plus grosse au Vietnam. Construite en 1999, elle pèse 8.500 kg, a une hauteur de 4,38 m et un diamètre de 2,34m. Les quatre côtés de la cloche représentent les quatre saisons. À chaque saison, la cloche est activée avant d’être frappée.

Les visiteurs peuvent inscrire leur nom ainsi que leurs désirs sur des morceaux de papier qu’ils collent sur la cloche, puis la sonnent trois fois, dans le souhait qu’ils deviennent réalité.
Nous relevons le défi de sonner la cloche trois fois. La preuve sonore dans une prochaine vidéo.

Thien Vien Truc Lam et le mont Lang Biang.

En juin 2015, lors de la 27e session du Conseil international de coordination du Programme de l’Homme et de la Biosphère (ICC-MAB) de l’UNESCO, tenue à Paris, la Réserve naturelle de Lang Biang, dans la province de Lâm Dong, a été reconnu Réserve mondiale de biosphère. La neuvième du Vietnam.

Escapade en jeep au Mont Lang Biang – Le paysage par temps sec doit être fabuleux mais pour nous ce sera purée de pois!

Voici la légende de Lang Biang que raconte les gens d’ethnie K’ho, qui vivent dans la province de Lam Dong :un fils du chef de la tribu Lat, tombé amoureux de Biang, une fille du chef de la tribu Chil. Parce qu’ils étaient de différentes tribus, ils n’étaient pas autorisés à devenir mari et femme. Le couple a décidé de mourir ensemble pour montrer leur amour, et leur opposition aux traditions.

Après leur mort, les deux pères étaient tellement malheureux qu’ils ont décidé de réunir les différentes tribus Lat, Chil et Sré du groupe K’ho. La montagne du hameau de La Ngu Thuong, où le jeune couple est mort, a été nommé Lang Biang en souvenir de leur amour.

La cerise sur le gâteau

On demande un petit plus accordé par notre guide:

Ne manquez pas cette crazy house:la folie Hang Nga. Cette incroyable maison, transformée en gite, évoque par son architecture une rencontre entre Antoni Gaudí et Alice au pays des Merveilles. Elle comporte un dédale de grottes et des chambres au décor surréaliste où l’on peut passer la nuit…

Nous, nous passons la nuit à l’hôtel Hoang Anh à Dalat, dommage le délire nous aurait plu!

A demain!

One thought on “Vietnam – Jour 4 – Da Lat

  1. Pingback: Vietnam - Jour 5 - Lac Lak - Les noll ont deux ailes

Laisser un commentaire

%d blogueueurs aiment cette page :