Les noll ont deux ailes

Vietnam – Jour 6 – Les Hauts plateaux du centre

Jour 6: Ban Me Thuot – Kom Tum

Après le petit-déjeuner, nous prenons aujourd’hui la route de Kontum.

Fil a linge itinérant!

Nous nous arrêtons en chemin dans des plantations de café ou Sun nous partage son immense savoir.

Plantation de café arabica

Savez-vous de quel pays est originaire le café? Et bien, ce n’est ni la Colombie ni le Vietnam. Il s’agit de l’Ethiopie qui n’en produit plus de nos jours.

Autour des grains de café il y a plusieurs peaux.

Grains au centre de la graine recouverts d’un parchemin

L’espérance de vie du caféier est d’environ 50 années et sa pleine production est de 30 ans.

Petit deviendra grand!

Savez-vous comment pousse le poivre? Eh bien, nous ne le savions pas, jusqu’à ce que Sun nous en montre. Le poivre pousse sur une liane qui s’entoure d’abord autour d’un piquet puis d’un arbre qui grandit en même temps que la liane.

Liane de poivre

Le gout du poivre vert est incroyable! Il ne manque que le steak!

Poivre vert

Sun dénichera même du curcuma pour notre éducation.

Et on fera bien joujou avec cette plante qui se rétracte au toucher du nom savant de mimosa pudica.

Pause repas ici à Kon Tum: On partage, parce que c’était bon.

Encore mieux, la pause café ici à Kon Tum aussi:

A ne pas manquer!

Chaque table a son espace privatif merveilleusement décoré.

Un splendide bistro comme on n’en voit pas tous les jours!

A l’arrivée au village de Kon Kotu à Kontum, nous découvrons notre logement chez l’habitant de l’ethnie minoritaire de Bahnar.

La propriétaire de la maison habite dans sa propre maison à côté.

Dans la cour de la maison, les Bahnar gardent en réserve des bois de chauffage et élèvent des animaux telle que porcs, poulets, canards. On craque pour les adorables chatons.et les chiots. tout aussi nombreux.

Pour gagner leur vie, les habitants locaux cultivent du manioc et des caféiers sur des collines qui sont à quelques kilomètre du village. Pour entrer au village et y loger, il vous faudra avoir une autorisation et un guide local.

Une fois installés, nous partons à la découverte du village,

et de ses habitants,

qui nous parent des vêtements traditionnels de fête.

Nous poursuivons par une randonnée le long de la rivière Dakbla.

en compagnie de Mowgli et Baloo.

Si vous ne voulez pas avoir d’ennui en période de mousson abondante…

prévoyez des pneus cloutés!

Nous traversons des paysages de rêve.

En juillet, les rizières sont vertes

…dignes des plus beaux catalogues de voyage.

Au retour, halte obligatoire à la citerne du village pour se laver les pieds et même les jambes.

Notre vénérée hôtesse

nous apporte un repas qui c’est sûr, va se classer dans le Top des repas de notre voyage.

Comme tout a décidé d’être merveilleux dans cette journée, Sun nous réserve deux surprises mémorables.

Dégustation d’alcool de riz

Soirée guitare au clair de lune

Au petit matin, réveillés par le chant du coq, nous dégustons un petit déjeuner de toute beauté. Nous aurons été bien gâtés.

Cette journée restera un souvenir impérissable pour nous tous.

Merci Sun et tous et à bientôt peut-être!

 

One thought on “Vietnam – Jour 6 – Les Hauts plateaux du centre

  1. Pingback: Laos - jour 7 - Entrée au Laos - Les noll ont deux ailes

Laisser un commentaire

%d blogueueurs aiment cette page :