Les noll ont deux ailes

Nouvelle Zélande – Île du Nord – Waitomo

Après la magie de Peter Jackson, nous passons à la magie de Waitomo, où l’on peut visiter un ensemble de grottes féeriques et circuler sur la route panoramique allant de Waitomo à Marokopa.

Notre premier arrêt sur cette route est pour les chutes de Marokopa, d’une hauteur de 35 mètres, elles sont souvent décrites comme les plus belles du pays. On y accède par un court sentier à travers la forêt jusqu’à la plate-forme d’observation.

les chutes de Marokopa

Le deuxième arrêt est pour le Mangapohue Natural Bridge

Mangapohue Natural Bridge

Suivez le trottoir en traversant l’impressionnante gorge calcaire qui vous mènera sous le magnifique pont naturel.

Le pont naturel est une arche en calcaire de 17m de haut; les vestiges d’un ancien système de grottes. La promenade de 5 minutes jusqu’au pied du pont naturel est facile.

Si nous avions su sa distance et son circuit, nous aurions  continué le long de la piste pour une boucle de 20 minutes qui offre parait-il de superbes vues sur le pont naturel et sa gorge, des formations ressemblant à des stalactites, des terres agricoles et des huîtres fossilisées datant de 25 millions d’années exposées dans les affleurements calcaires. Nous ne savions pas et pourtant je l’ai montré du doigt!…

Le troisième stop est la grotte Piripiri, une des rares grottes gratuites de la région <a laquelle on accède après une courte promenade et la descente par un petit escalier menant à l’entrée de la grotte.

la grotte Piripiri

Une plateforme en bas permet de rester debout. Prévoir une torche.

la grotte Piripiri

Malgré tout, la principale attraction de Waitomo sont les grottes payantes. Nous choisissons les grottes de Waitomo Glowworm, réputées pour leur bioluminescence. Les autres grottes principales sont Aranui Cave, Gardner’s Gut, Ruakuri Cave, Wiri Lava Cave, que nous ne visiterons pas car il faut bien faire des choix. Malheureusement, les photos sont interdites.

Vous pouvez acheter une photo truquée de vous à l’entrée montée avec une vue de la paroi de vers luisants. Nous ne succombons pas à la tentation. Nous pouvons photographier l’arrivée!

grottes de Waitomo Glowworm

Le mot « Waitomo » vient de la langue maori, Wai signifiant « eau » et Tomo signifie « doline » ; il peut ainsi être traduit par « l’eau passant par un trou ».

grottes de Waitomo Glowworm

On découvre ce monde antique construit il y a 30 millions d’années et on s’émerveille devant la lumière de Mère Nature alors que l’on glisse silencieusement dans le pays des merveilles étoilées de la grotte du ver luisant. L’ambiance dans cette galaxie de minuscules lumières vivantes est féérique. Le ver luisant (Arachnocampa Luminosa) est unique en Nouvelle-Zélande et fait des Waitomo Glowworm Caves, un lieu incontournable de notre point de vue. 

Notre guide comme beaucoup d’autres est un descendant direct du chef maori qui avait initialement exploré la grotte.

On a ensuite longuement hésité à visiter la Kiwi house avant de se décider apprenant que le Kiwi vit dans la noirceur. On en a vus! Ce sera aussi l’occasion d’écouter les biologistes nous parler du Kéa, un oiseau très intelligent endémique de NZ que nous retrouverons plus tard dans notre périple. Nous dédierons un article complet aux oiseaux de Nouvelle Zélande dont plusieurs sont endémiques.

Il est temps de rejoindre Auckland, l’ile du Sud où les copains nous attendent… A suivre

Laisser un commentaire

%d blogueueurs aiment cette page :