Les noll ont deux ailes

Mexique – Yucatan – Jour 9 – les routes

Aujourd’hui est une journée de traversée du Yucatan de Mérida à Mahahual. On va donc en profiter pour vous parler des routes du Yucatan, l’objet de notre première surprise en arrivant: le tracé rectiligne des routes!

C’est tout droit!

Mais pourquoi les mexicains ne coupent-ils pas les arbres sur le bord des routes pour qu’on puisse voir le paysage? Parce que derrière les arbres, il y a encore des arbres! Haha, Le Yucatan est une immense foret!

La forêt!

Après avoir découvert le tracé rectiligne, vous découvrez très vite les Topes! Il y en a dans toutes les villes et tous les villages. Au début, on est surpris. On en manque toujours un car on ne sait jamais ou est le début ni la fin de la ville ou du village. C’est toujours plus prés ou plus loin que ce que vous pensiez. Alors, on pile ou on saute!

Il y a toutes sortes de panneaux pour vous les annoncer, à 3, 2 ou 1 bosses! Annonce en image ou en texte!

Et de différentes formes, des classiques au moins classiques comme des cordes ou des lanières de plastiques en travers de la route.

On ne croise pas beaucoup de voitures sur les routes du Yucatan. Les mexicains n’ont pas tous accès à ce moyen de locomotion. Ils équipent leur vélo

ou leur moto

pour monter la famille à bord.

le véhicule de transport le plus commun

Il y a le modèle pour enfant! Cherchez bien, vous allez le trouver!

Certains sont des taxis

un taxi pour personnes handicapées

Quand on croise des voitures, elles ne sont pas toujours en très bon état!

Dans l’arrière des camions,

on peut voir des choses surprenantes, une grand-mère assisse sur une chaise, un déménageur qui retient les meubles de ses mains, ou un énorme contenaire de bouteilles en plastique…

Pemex semble être le principal distributeur d’essence.

On est passé devant le syndicat des conducteurs de véhicule!

Au Vietnam, on croise fréquemment des vaches sur les routes. Au Méxique, ce sont des chiens. Ils traversent quand bon leur semble et ce n’est pas toujours quand vous vous y attendez le plus! Ils ont parfois un comportement suicidaire! Prenez garde!

Comme en Asie, il est très fréquent de trouver des vendeurs de fruits sur le bord des routes. Nous achetons entre autres des clémentines, des ananas, des ramboutans, ou des gâteaux!

Il y aussi l’artisanat local qui exposé sur le bord des routes!

On a même vu des vendeurs à l’entrée d’une prison qui proposaient les confections des prisonnières.

Nous avons vus bien d’autres jolies choses en circulant sur les routes du Yucatan comme ces murs magnifiquement peints!

ou ces petites maisons des campagnes

Nous voici arrivés à Mahahual! La route, ca creuse l’appétit! Ici il ne faut pas louper le restaurant Nohoch Kay.


Spécialiste des plats de poissons ultra frais!

Ce soir dodo à l’hôtel Posada Pachamama Mahahual

A demain!

Laisser un commentaire

%d blogueueurs aiment cette page :