Les noll ont deux ailes

Mexique – Yucatan – Jour 6 – autour de Mérida

Si vous le pouvez, mettez Mérida et la visite du Grand musée Maya le plus tôt possible dans votre itinéraire. Il se situe au Nord de la ville.

Monumento a la Patria

Vous pourrez ainsi comprendre l’histoire Maya avant de visiter les sites archéologiques du Yucatan.

Le grand musée du monde Maya

Ce musée est très bien organisé avec un sens de circulation unique qui permet de ne rien manquer. Il y a même des places de stationnement réservées aux femmes enceintes.

Place réservée dans le stationnement

Savez-vous que les Maya s’établissent au Yucatan dans l’ère pré-classique qui s’étend entre 1000 avant JC et + 250.

Les mayas deviennent des agriculteurs de coton

Ils récoltent le sel

Ce sont par ailleurs des astronomes émérites. Ils créent même leur propre calendrier. Et les explications du musée vous permettrons d’en comprendre un peu plus sur l’écriture Maya.

Nous avons découvert que la langue Maya est une langue vivante parlée par 750 000 personnes, soit environ 30% de la population du Yucatan.

Vous pourrez aussi obtenir votre horoscope.

Dans la salle d’exposition temporaire qu’on visite en premier, on nous explique qu’au cours de l’histoire de la vie sur terre, il y a eu cinq extinctions majeures dans lesquelles plus de 90% des espèces qui ont habité la planète ont été perdues.

Les dernières ont eu lieu à la fin de l’ère mésozoïque, il y a environ 65 millions d’années. Quelle était la cause de l’extinction? Les études géologiques les plus récentes font état de la chute d’un astéroïde d’environ 10 kilomètres de diamètre ici, dans le Yucatan, dont les preuves se trouvent dans le cratère du Chicxulub.

Dans la salle permanente, le musée présente une magnifique collection de plus de 1 160 pièces, entre autres, de textiles, d’objets religieux et de divers objets reflétant la vie quotidienne des Mayas; 

On y trouve également des gravures, des livres et des documents historiques, ainsi que des œuvres artistiques et religieuses de l’époque coloniale; également des œuvres et des témoignages de l’époque préhispanique, notamment des stèles, des bas-reliefs et des sculptures en pierre.

On y apprend pleins de choses sur le réseau souterrain,

Puisage de l’eau

les cénotes

et le fameux jeu de balle

Après la visite du musée, nous décidons d’aller nous baigner dans un cénote. Il y en a une multitude dans la région. Ils sont de trois types, complètement ouverts, semi ouverts ou complètement fermés. Chacun a son charme.
On choisit aujourd’hui X-Batum que l’on rejoint par un chemin en route vers l’inconnu.

X-Batum
X-Batum

On se dirige ensuite vers l’hacienda San Pedro Ochil qui n’est qu’à 15 minutes du cénote.

Le henequen, KI en maya, soustrait d’une agave du Yucatan, permit au Yucatan de vivre des années prospères.

Le hennequen

On imagine très bien, en visitant l’hacienda, la richesse que produisait cet Or Vert.

Un grand sage Maya du nom de Zamná apprenait déjà aux habitants à tirer profit du potentiel du KI. Mais ce sont les colons, gros propriétaires terriens qui firent fortune, en extrayant le soskil, partie dure et résistante des feuilles de cette agave. Les colons à l’aide de machines sophistiquées

sortirent de leur hacienda un cordage résistant, qui connut un succès fou auprès des négociants mondiaux.

Les espagnols se lancèrent dans l’exportation de ces cordages vers l’Europe, transformant le Yucatan en une puissance financière importante. C’est l’arrivée du plastique qui a tué cette prospérité. Les propriétaires abandonnèrent les terres, et ses belles bâtisses furent laisser à l’abandon. Et si on y revenait à la fibre naturelle du hennequen?

Dans cette belle hacienda, on peut se restaurer. Le buffet est majestueux.

Et les faritas sont faites sur place.

La visite du petit musée des arts populaires est très rapide.

Pour le fun, vous pourrez faire le tour de l’hacienda en petit train.

A savoir que l’entrée et la visite sont gratuites, une raison de plus pour rester sur ce site afin de se restaurer.

Encore une journée pleines de découvertes fabuleuses.

Reprenons la route pour rejoindre Célestun et La Casa de Celeste Vida 

pour passer le réveillon du Jour de l’an sur la plage.

A demain pour une nouvelle année.

2 thoughts on “Mexique – Yucatan – Jour 6 – autour de Mérida

Laisser un commentaire

%d blogueueurs aiment cette page :