Les noll ont deux ailes

Chasse aux photos dans Melbourne!

Pratiquement dès mon arrivée à Melbourne, je suis tombée amoureuse de cette ville.

Il ne se passe pas une journée, ni même une heure, sans que Melbourne fasse un clin d’œil à son visiteur!

J’organise, aujourd’hui, pour tout ceux qui voudront y participer, une chasse aux photos. L’idée est simple. Retrouvez le lieux des clichés qui suivent. Pour chaque photo, je donne un petit indice pour vous aiguiller dans Melbourne ! Combien de temps çà va vous prendre? Top chrono…. C’est parti!

Ils seront probablement les premiers à vous accueillir à votre descente d’avion!

Welcome in Melbourne!

Cole Sopov Family of Man I et II, 1984. Les figures modernistes de deux groupes familiaux sont abstraites et réduites au point de rendre les réfugiés affamés. Les rubans qui joignent les personnages sont de l’eau et non de la draperie, ils pataugent à terre dans de nouvelles terres; regardant l’avenir, sans bras et nus. C’est ainsi que l’art moderne est arrivé en Australie, dans l’esprit des réfugiés et des migrants européens de l’après-guerre.

Cole Sopov, Family of Man 1, 1984

Il faut faire son marché pour l’apercevoir! Attention, la file d’attente peut être longue!

Çà doit être bon vu le monde qui en veut!

Mais où se trouve le magnifique hall d’entrée de ce bâtiment construit en 1932? La réponse est quelques part ici

Retrouvez-moi parmi tant d’autres belles frises murales dans la Lane du même nom que la magnifique gare.

Ou suis-je dans Melbourne?

Bien le bonjour monsieur, tout cela me semble fort appétissant!

L’indice est sur la photo!

Pour nous retrouver, tendez l’oreille à heure juste. Vous devrez être à pieds!

Gog & Magog

Elle nous présente Yarra!

The Green Brain (2011) | Ashton Raggatt McDougall Architects

Oui, il s’agit bien de John Kennedy. Dans quel parc se cache t’il?

Attention vous êtes observés, mais où?

Ophélia par Deborah Halpem

Vous devrez entrer dans un établissement sans frais pour voir cette étonnante sculpture de Gérard Uféras. Lequel?

Gérard Uféras – Le sport au cœur

Vous ne pourrez pas manquer la constellation de Bruce Armstrong and Geoffrey Bartlett qui date de 1996.

Nadim Karam et une artiste autochtone, Mandy Nicholson, ont conçu cette sculpture représentant la période autochtone. Où est-elle?

The Gayip in the Travellers series representant les 10 périodes de la migration australienne, avec une sculpture représentant chaque période.

Cette sculpture du tramway 1040, le dernier numéroté des tramways emblématiques de la classe « W » de Melbourne a été dévoilée en octobre 2013. La sculpture est l’œuvre de l’artiste local David Bell.

Tram 1040

Cet édifice n’a pas été détruit le 11 septembre comme celui de New-York.

«Trois hommes d’affaires qui ont apporté leur propre repas: Batman, Swanston et Hoddle» (alias «Metal Men») 1993 par Alison Weaver et Paul Quinn. C’était un cadeau de Nauru même s’il avait déjà été commandé par la ville de Melbourne. La main très manipulée du premier des hommes d’affaires s’était rompue au cours de l’année 2013, mais elle a été rattachée à une armature interne en acier qui la renforce.

Vous verrez cette sculpture fantastique (1992) à une terrasse, laquelle?

Peter Corlett

Amateurs de bateaux, vous ne manquerez pas cette magnifique sculpture!

Silence sculpture, c’est laquelle?

Sculpté par l’Australien John Kelly en 1999, Cow Up A Tree fait référence à deux parties de l’histoire australienne. La première est la présence malheureusement fréquente d’objets étranges qui finissent dans les arbres après de graves inondations et la seconde est l’histoire de Sir William Dobell au cours de la Seconde Guerre mondiale, qui a été embauché pour dissimuler des aérodromes. Il a choisi de le faire en fabriquant de fausses vaches et en les dispersant autour de l’aérodrome. C’était une ruse extrêmement évidente, qui n’a dupé personne. Le caractère absurde de cette sculpture en fait un incontournable de l’art de Melbourne.

Cow Up A Tree

Nommé en l’honneur de la déesse romaine de l’aube, le filet de chargement inversé d’Aurora établit un lien symbolique avec l’histoire des Docklands en tant que port le plus important de Victoria. La surface en acier inoxydable est très réfléchissante et, la nuit, elle est éclairée de l’intérieur pour créer un globe lumineux flottant au-dessus de la rue. Le but de l’artiste était de réaliser une œuvre sculpturale majeure axée sur le concept de légèreté. Sous certains angles, l’œuvre apparaît ouverte et semblable à un réseau, tandis que d’autres points de vue, elle retrouve sa solidité.

Aurora

Les Belle Hélène de David Maughan installée sur la pelouse d’un des plus grands centres d’art de Melbourne. Lequel? Le titre fait référence à La Belle Hélène, une opérette de Jacques Offenbach. La sculpture est un cadeau du ballet australien.

David Maughan, Les Belle Hélène, 2015

Vous apercevrez des sculptures même au milieu de la rue! Incroyable! Mais laquelle?

A History Apparatus — Vessel Craft and Beacon

Dans cette rue, vous pourrez dépenser votre argent!

The public Perse by Simon Perry – 1994

Moi je vous le dis, cette ville est incroyable! Je l’adore! Et vous?

The Guardians by Simon Rigg 

Les paris sont lancés: Combien de temps vous faudra-t’il pour faire vos propres clichés de ces lieux? Bonne chasse!

One thought on “Chasse aux photos dans Melbourne!

  1. Pingback: Australie - Queensland - Cairns et ses alentours - Les noll ont deux ailes

Laisser un commentaire

%d blogueueurs aiment cette page :