Les noll ont deux ailes

Australie – Méridionale – 3 jours sur Kangourou Island

Kangourou Island, un nom qui donne envie! N’est-ce pas? L’île des amoureux de la nature et des animaux! C’est pour nous …

Aujourd’hui nous rejoignons les digital nomads qui terminent leur périple dans les Territoires du Nord à Adélaïde. Nous nous retrouvons dans leur Hostel Shingo`s backpackers. Le temps que les jeunes se réveillent, nous discutons avec la gentille propriétaire des lieux pour nous rendre rapidement compte que nous sommes dans le trouble. Nous apprenons qu’il fallait réserver le ferry pour rejoindre l’île des Kangourous.

Et avec la voiture de location à embarquer, les places sont encore plus limitées. La propriétaire de l’hostel nous propose son aide pour réserver les places et au passage nous fait un gros rabais de 150$AU. Merci. Nous optons pour la seule solution qui nous reste: les jeunes ramèneront la voiture dans le seul créneau disponible dimanche soir. De notre coté, nous devrons débarquer de l’île dimanche matin et prendre le bus pour être de retour à Adélaïde avant le décollage de notre avion…

Encore des frais, ce petit périple devient vraiment coûteux! Oublions et profitons de cette merveilleuse expérience!

Ayant fait le plein de victuailles à Adélaïde, nous improvisons un pique-nique en bord de mer avec une vue à couper le souffle.

Reprenons la route direction Cape Jervis. Attention, il est interdit d’apporter sur l’ile des pommes de terre, du miel, des équipements d’apiculture et des lapins.

Plein d’enthousiasme, sur le bateau, nous sortons le jeu de société.

Mais très vite, ou la la, il y a de la houle. Apres 45 minutes, pas tout à fait dans notre assiette, nous sommes contents de retrouver le plancher des vaches.

Sur notre chemin, nous faisons une halte à Prospect Hill le point culminant de l’île appelé ainsi par l’explorateur anglais Matthew Flinders  qui le gravit le 4 avril 1802. C’est lui aussi qui nomma ce territoire l’île de « kanguroo », après un festin de kangourou avec son équipage.

Prospect Hill

Nous arrivons par erreur à Kingscotte qui possède la dernière distillerie d’eucalyptus d’Australie. On retrouve plein de copains et copines.

Assez joué les amis, on poursuit notre route en faisant un détour par la cote.

Au détour d’une belle plage,

Nous découvrons encore plein de nouveaux amis.

La nuit tombe, il faudrait vraiment trouver notre AirBnB. En relisant attentivement les explications in english, nous finissons par trouver. Oh un globe terrestre … notre joujou préféré!

Au petit matin, nous décidons d’aller à la rencontre des voisins.

Salut voisin! Ravis de faire ta connaissance!

Une grosse journée de découverte nous attend. Pour commencer direction Sea Bay. Ça vente ici!

Nous ne choisissons pas la visite guidée. Les lions de mer sont juste là à nos pieds.

Savez-vous que les femelles sont des résidentes permanentes de leur lieu de naissance.

La durée de gestation est de 18 mois.

Par contre les mâles peuvent changer de domicile. On dira que c’est ce qui garantit que l’espèce ne dégénère pas.

Poursuivons la journée découverte. Il parait qu’il y a un Litle Sahara dans le coin…

Allons voir à quoi çà ressemble …

Je dirai à la dune du Pila bien sur!

Nous vous proposons comme prochaine escale Vivonne Bay.

La magnifique plage

Vivonne bay

invite à la promenade.

Et maintenant, en route pour Flinders Chase National Park. Occupant la pointe Ouest de l’ile, il est soit-disant le plus beau parc de toute l’Australie méridionale. Les arches d’eucalyptus au dessus de la route sont spectaculaires.

Le droit d’entrée se paye au centre d’information où un guide vous remettra la carte des sentiers.

Oies du cap Barren

Nous choisissons de démarrer par Heritage walk juste derrière le centre d’information et partons à la découverte de nos amis les koalas.

Un autre ami se cache tout prés de nous.

Kangourou ou Walabi? Tout se joue dans la longueurs des pattes.

Nous laissons nos copains se prélasser

et prenons la direction du Cape de Couedic.

Phare du Cap du Couedic de 1906

Une promenade en planche descend du phare à la mer.

Le spectacle de la mer est époustouflant.

Admirals Arch
Colonie d’otaries à fourrure de Nouvelle-Zélande
jeu d’eau
Bagarres
partie de charme

Que de merveilles! Il nous reste un spectacle à voir et pas des moindres, la-bas au bout de Boxer road…

Des rochers appelés Remarkable Rochs, et pour cause …

Remarkable Rocks

Ces rochers de granit sculptés par l’érosion coiffent un dôme rocheux qui plonge dans l’océan, 75 m plus bas.

Et là, une incroyable séance photo démarre … videz vos cartes mémoire avant d’arriver ici!

Juste irréel!

Demain on dit Bye bye à Kangourou Island, Un must DO!

Et on laisse le crayon, enfin le clavier, au digital nomades pour qu’ils vous racontent leur journée en plus sur l’île…

On commence notre journée par aller dans un petit magasin général; Careys Local Store. Là, surprise! La propriétaire est une personne des plus gentilles. C’est un bon endroit pour refaire le plein d’essence, acheter des chips, poser des questions sur les activités de l’île et… caresser les kangourous sauvages qui viennent la visiter sur son terrain!

Deux femelles très sociales! Notez que, puisque ce sont des kangourous sauvages, elles ne sont pas toujours là….

D’ailleurs, la première activité qu’elle nous propose est d’aller chez une de ses amies un peu plus loin sur la rue, amie qui s’occupe d’un bébé kangourou qui a perdu sa maman!

Vous ne connaissez pas le bonheur tant que vous n’avez pas pu câliner un bébé kangourou!

C’est le temps de dîner! On se fait un pique-nique sur la plage… après avoir payé notre droit de passage à ces deux pélicans.

Attention! Je tiens à mentionner, vous ne devez jamais jamais essayer de vous approcher des kangourous sauvages si vous n’êtes pas dans un endroit adapté ET en présence des bons kangourous. Malgré leur apparence, ils sont dangereux si on les provoque.

Pas de jambon, pas de passage!

Un peu avant 4h, comme conseillé au Careys Local Store, nous allons dans une petite rue perdue. Davis Rd, près du Salt Lagoon, est une petite route de gravier qui serpente parmi des champs REMPLIS de kangourous et de wallaby! Parfais si vous voulez voir les deux espèces côtes à côtes et apprendre à les différencier, observer des petits sauter dans la poche de leur maman ou voir la force brutes des mâles.

Une maman et son petit se repose non loin du troupeau

Après, retour en bateau vers Adélaïde, la tête plein de magnifique souvenirs!

Laisser un commentaire

%d blogueueurs aiment cette page :