Les noll ont deux ailes

Mexique – Yucatan – Jour 2 – Chichen Itza

Voulez-vous de nouvelles énigmes?

Énigme 1 du jour: Comment démarrer une voiture quand on a laissé les phares allumés la veille? Réponse: On fait appel au réceptionniste de l’hôtel qui a travaillé 5 ans dans un garage. Et surtout, on appuie sur la pédale d’embrayage. Et on se réjouit que çà n’ait fait perdre que 30 minutes.

Énigme 2 du jour: Comment prendre sa douche quand il n’y a pas d’eau qui coule? Réponse: Ne pas prendre de douche parce que le bloc est en panne et qu’il y aura peut-être de l’eau pas avant une heure. Et être content d’en avoir pris une la veille au soir et surtout de ne pas avoir râlé auprès du réceptionniste qui viendra vous sauver la journée un peu plus tard.

C’est reparti!

Énigme : Ou prendre son petit déjeuner quand le service n’est pas offert par notre super hôtel de luxe? Réponse : dans un magasin. De succulentes quesadillas!


Attention à la sauce verte, elle pique!!

En compagnie de jolies mexicaines souriantes

Il est temps de démarrer la visite de Chichen Itza. Avec tout çà, c’est raté pour y être  à l’ouverture et éviter la populas!

Au cours de ses années d’or, Chichén Itzá était le centre politique, économique et religieux le plus important de la civilisation maya. Le site compte 17 constructions. Commençons par la plus imposante …


Temple de Kukulcan, aussi connu comme « El Castillo » (Le Château)

La structure d’el Castillo est en fait une représentation, en pierre, du calendrier maya. Les 9 niveaux divisés en deux par les escaliers représentent les 18 mois de l’année maya. Sur chaque face, 52 panneaux rappellent les 52 années du cycle calendaire.

Les 4 escaliers comptent chacun 91 marches. Si on ajoute la plateforme supérieure, on attend 365 marches, ce qui représente le nombre total de jours dans une année. Lors des équinoxes de printemps et d’automne, l’ombre et la lumière forment une série de triangles qui évoquent la progression d’un serpent. Les sculptures de serpent à plumes ou Kukulcan sont gravées aux pieds des escaliers.

Serpents a plumes

Chichén Itzá a récemment été élue l’une des Sept Nouvelles Merveilles du Monde. Et l’UNESCO a inscrit la ville archéologique comme un site du patrimoine mondial depuis 1988.

Le travail de restauration avec les mêmes matériaux que les Mayas se poursuit car toutes les constructions ne sont pas encore disponibles pour la visite.

Il y a aussi un cénote (du maya dz’onot signifiant puits sacré), un puit d’eau naturel formé par l’eau de pluie filtrée à travers les murs de calcaire. On y a trouvé des centaines d’objets précieux et des ossements de victimes sacrifiées.

Cénote Sagrado

Il a été prouvé que chaque temple dans la ville a été construit conformément à la position des étoiles et des planètes. Par exemple, les quatre portes de l’Observatoire ou El Caracol (l’escargot) sont orientées selon les points cardinaux. La position des fenêtres de la coupole correspond à l’apparition de certaines étoiles à des dates précises.

Le terrain de jeu de balle

Le principe du jeu consistait à faire passer la balle par le cercle avec uniquement les coudes, les genoux ou les hanches !

Ces jeux étaient des rituels, joués parfois pendant deux à trois jours. Le capitaine de l’équipe perdante avait la tête coupée comme illustré ici par le jet de sang.

Capitaine décapité suite à la défaite de son équipe

Tzompantli : le mur des crânes

Tzompantli, qui signifie le mur des crânes, en nahuatl, un dialecte maya, est une plateforme en T dont les cotés sont décorés d’une frise représentant des crânes. C’est sur cette palissade qu’étaient exposées les têtes des victimes sacrifiées aux dieux.

Le Temple des Jaguars et des Aigles

Juste à côté du mur des crânes se trouve le Temple des Jaguars et des Aigles.

Les panneaux sur les murs montrent des aigles

et des tigres avec des cœurs humains dans leurs griffes,

ce qui fait référence aux ordres militaires des Aigles et des Tigres qui ont capturé des prisonniers de guerre plus tard sacrifiés dans des cérémonies religieuses.

L’Église

Le bâtiment appelé l’Église est plus ancien que le temple de Kukulkan, et remonte au 6ème ou 7ème siècle.

Il a été appelé l’Église par les Espagnols parce qu’il se rapproche de deux autres bâtiments qu’ils ont appelés le Couvent et l’Annexe, qui étaient censés être des monuments religieux.

Le temple des guerriers

Le groupe des mille colonnes doit son nom aux multiples piliers qui ornent façades des temples.

Aprés ces trois heures de marche, rien de tel qu’un cénote pour se rafraîchir. Le Cenote Ik Kil  est très proche de Chichen Itza. Arrivez avant 11h pour échapper à la foule. Raté pour nous, avec notre démarrage retardé!

Après ce bon bain rafraîchissant, rien de tel qu’un petit repas. On est surpris de voir que le restaurant tout près du site est resté simple et typique. Délicieux!

On peut maintenir rejoindre notre hôtel : Cenotes Cabañas Suytun qui est en fait un ensemble de petites cabanes. Devinez laquelle est la notre?

avec une belle piscine …

Tip Top! A demain pour la suite …

4 thoughts on “Mexique – Yucatan – Jour 2 – Chichen Itza

    1. lesnollontdeuxailes Post author

      Une bonne raison pour revenir! Bien d’accord c’est une très bonne façon de terminer l’année! Une fenêtre a ouvrir sur notre super calendrier des merveilles du monde!

  1. Pingback: Mexique - Yucatan - Jour 13 - Coba - Les noll ont deux ailes

  2. Pingback: Mexique - Yucatan - Le bilan - Les noll ont deux ailes

Laisser un commentaire

%d blogueueurs aiment cette page :